Qu’est-ce que la médecine intensive?

La médecine intensive prend en charge les patients dont le pronostic vital est engagé en raison d’une maladie grave, d’une opération ou suite à un accident.

Ces patients dans un état critique sont généralement soignés dans une unité de soins intensifs équipée d’appareils techniquement très complexes, utilisés par des médecins et un personnel infirmier spécialement formés. Si certains organes vitaux sont gravement touchés, la médecine intensive mettra en place des mesures adaptées afin d’éviter la perte de fonctions supplémentaires. La médecine intensive a pour but d’aider les organes vitaux du patient à assumer leur fonction dans l’organisme jusqu’à ce que ils puissent à nouveau assumer leur rôle de manière autonome. Les patients hospitalisés en unité de soins intensifs sont sous surveillance permanente en raison de leur état de santé critique afin de pouvoir réagir au plus vite en cas de dégradation de leur état.

Dans une unité de soins intensifs, les besoins physiques du patient sont bien sûr au centre de l’attention, mais le bien-être psychique des patients et de leurs proches est également pris en charge par l’équipe soignante interprofessionnelle. En médecine intensive, l’être humain est toujours au premier plan.

Les unités de soins intensifs pendant la pandémie de COVID-19

Les unités de soins intensifs et leurs équipes soignantes jouent un rôle crucial dans la pandémie de COVID-19. En Suisse, de nombreux patients atteints de COVID-19 ont dû être hospitalisés en unités de soins intensifs ce qui a entraîné une saturation temporaire des unités.

Un engorgement des unités de soins intensifs a d’une part pu être évité car de nombreuses interventions chirurgicales ou traitements non urgents ont été reportés. D’autre part, l’augmentation des capacités de lits rendue possible grâce à l’engagement des équipes des unités de soins intensifs déjà très fortement sollicitées a largement contribué à la bonne gestion de la pandémie. Les équipes soignantes des unités de soins intensifs continuent à être fortement sous pression même après la baisse du nombre de patients COVID-19 traités en soins intensifs car les interventions et les soins non urgents reportés pendant la pandémie commencent à se faire ressentir maintenant et le nombre de patients nécessitant des soins intensifs suite à une lourde opération est de nouveau en hausse.

Certification des unités de soins intensifs

Afin de garantir et améliorer la qualité des soins de médecine intensive, les unités de soins intensifs en Suisse se soumettent à une procédure de certification. La Commission de certification des unités de soins intensifs de la Société Suisse de Médecine Intensive (SSMI) vérifie ici, sur la base d’un dossier détaillé et d’une visite des lieux, si les ressources (le personnel, l’équipement, le bâtiment et l’aménagement), les structures et l’organisation d’une unité de soins intensifs satisfont aux exigences modernes de la médecine intensive. Cette procédure de certification est unique au monde.

Ce site Web utilise des cookies - vous pouvez trouver plus d'informations à ce sujet et vos droits en tant qu'utilisateur dans notre politique de confidentialité.

Protection des données Mentions légales